Create an Account

Shopping cart

Close

Votre panier est vide.

Comment bien choisir son scooter électrique ? - Jouet et jeux

Comment bien choisir son scooter électrique ?

août 18, 2022
View: 107

La première chose à faire est de faire des recherches en ligne et de lire les avis sur les scooters électriques afin de pouvoir prendre une décision éclairée sur le type de produit dont vous avez besoin pour votre prochaine balade en ville ou sur votre trajet quotidien vers le travail ! Nous avons rassemblé ici quelques-unes des meilleures trottinettes électriques disponibles aujourd’hui, y compris les grandes marques comme Scoot, Gogoro, EGO, et plus encore !

Qu’est-ce qu’une comparaison entre une moto et un scooter électrique ?

Les motos sont généralement propulsées par un moteur à combustion qui produit des gaz d’échappement et de la pollution sonore, tandis que les vélos électriques sont généralement silencieux et ne produisent que des émissions minimes s’ils utilisent le freinage par régénération au lieu de freins à disque ainsi qu’une absence de pollution sonore par rapport aux motos. Cependant, ils nécessitent l’utilisation de stations de recharge, ce qui peut prendre du temps et l’électricité et coûte de l’argent. L’autonomie des batteries des vélos électriques varie également en fonction de la quantité de kilomètres parcourus, du terrain sur lequel vous roulez (pentes raides ou routes accidentées) et de la vitesse à laquelle vous vous déplacez. Mais en général, une bonne règle empirique est d’environ 30 miles par charge et 3 heures de conduite pour une journée complète de déplacement.

Comment conduire un scooter à 14 ans ?

Comment conduire un scooter sans permis ?

Les règles

Conduire un vélo à moteur sans permis est illégal en France, même si vous le faites depuis des années (voire des décennies). Il est devenu obligatoire de détenir un BSR, le brevet de sécurité routière. Et le véhicule devra être assuré. Tout ce qu’il faut prévoir dans le portefeuille du futur motard dès 14 ans :

  1. Un BSR
  2. Une attestation d’assurance
  3. Une pièce d’identité

Et pour un jeune motard, il faudra aussi prévoir un smartphone pour les éventuelles pannes et un peu de monnaie en poche pour payer l’essence.

Pourquoi passer le BSR ?

La raison en est simple : cette activité comporte un risque automatique pour les autres usagers de la route, surtout en milieu urbain, où les routes sont encombrées et le trafic dense, ce qui signifie qu’il est très difficile d’éviter les collisions en conduisant un scooter sans permis ou avec un mauvais permis (dans le cas d’un conducteur novice). Cela exige également une attention particulière de la part des piétons, car ils ne peuvent pas bien voir le conducteur à travers les grands rétroviseurs d’un scooter et doivent donc supposer qu’il s’arrêtera à chaque croisement, comme le ferait un conducteur de voiture dans des conditions similaires. Malheureusement, certains piétons ne comprennent pas cela et pensent que le conducteur ne les voit pas parce qu’il regarde autre chose, comme son téléphone, alors qu’en fait il est distrait par le rétroviseur, ce qui le rend aveugle à ce qui se passe autour de lui. En outre, les rétroviseurs d’un scooter sont placés en hauteur, afin de regarder devant plutôt que derrière, ce qui pose des problèmes supplémentaires.

Continue Reading No Comments
Back to Top